Guide Habitat Durable

Guide Habitat Durable 70-90 Capeb 2019

90 pages pour réussir vos projets avec les artisans de la CAPEB.

Demander un exemplaire

Construction durable

Avant de se lancer dans ses travaux : conseils et règlementation.

Les conseils des notaires

Lorsque l’on veut faire construire sa maison, l’achat d’un terrain représente en moyenne un tiers du budget, avec de fortes disparités régionales et locales. Au-delà de l’enjeu financier, c’est un élément essentiel de la réussite de votre projet. Le notaire sera à vos côtés pour vous accompagner dans l’achat d’un terrain à bâtir sans mauvaise surprise. Le notaire effectuera des recherches pour s’assurer que le terrain est constructible, et se renseignera sur les servitudes…(servitude de passage). Pourquoi intégrer une clause d’obtention du permis de construire à l’avant-contrat ? Qu’en est-il des droits de préemption ?

Quels sont les avantages d’acheter dans un lotissement ? Pour rappel, dans un lotissement, le terrain est viabilisé et « prêt à bâtir », ce qui apporte une grande sécurité au projet de construction.

Quels sont les délais pour acheter un terrain ? Sachez qu’en raison des nombreuses démarches à accomplir, il faut compter entre 6 à 8 mois, voire plus.

Pour plus d’informations page 7 ou www.chambre-franchecomte.notaires.fr

Terrain à bâtir : faire le bon choix.

Pour choisir votre terrain à bâtir, vous devrez prendre en compte des éléments budgétaires, la localisation, les règles d’urbanisme… Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) est indispensable parce que certaines communes peuvent imposer des règles de construction : volume, matériaux, aspect extérieur du bâtiment, clôtures… page 8.

 

Aménagement des combles en toute légalité

Aménager les combles est un bon moyen pour gagner de la surface habitable. Mais attention, ces travaux sont réglementés et parfois soumis à autorisation. Pour que des combles soient considérés comme habitables, la pente du toit doit être supérieure à 35 degrés et la hauteur sous plafond doit atteindre 1,80 m. page 9.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le CAUE de votre département.

En Haute-Saône : 03 84 96 97 77 ou www.caue70.archi.fr

 

Autorisation de travaux : vos obligations

Dans le cadre de la rénovation, l’obtention d’une autorisation d’urbanisme est parfois obligatoire. Pour quels travaux ? Quand et comment faire la demande ?

Qu’est-ce qu’une déclaration préalable de travaux ? Il existe plusieurs formulaires en fonction de la nature des aménagements et le besoin ou non de démolition. Renseignez-vous ! Vous les trouverez en mairie ou sur www.service-public.fr 

Sachez que vous devez attendre l’acceptation de votre dossier sous forme d’arrêté municipal pour commencer les travaux. page 10.

 

Rénover sa façade dans les règles

Un ravalement doit intervenir périodiquement et obéit à la règlementation. Un ravalement est soumis à une déclaration préalable de travaux en mairie. chaque collectivité possède sa propre réglementation. Le choix de la couleur et des matériaux est rarement libre. Par ailleurs, des autorisations supplémentaires sont nécessaires lorsque le bâtiment à rénover se situe à proximité d’un monument historique ou dans un site classé. page 11.

A priori, un ravalement de façade ne fait l’objet d’aucune formalité. Mais il y a des exceptions, et depuis janvier 2017, une obligation de rénovation thermique peut s’appliquer.

En revanche, en cas de modification de l’aspect extérieur du bâtiment (changement du matériau de revêtement, application d’une couleur vraiment différente, percement d’une fenêtre), l’opération est généralement assortie d’une déclaration préalable de travaux à réclamer à la mairie. page 11.

 

Maison neuve : les obligations thermiques en vigueur

Matériaux, étanchéité à l’air, chauffage, ventilation. Ces points sont au coeur des obligations thermiques, plus sévères pour les maisons individuelles que pour l’habitat collectif. Une étude thermique est nécessaire afin de valider les exigences de résultats au travers de trois critères : le besoin climatique conventionnel (Bbio), la consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) et la température intérieure conventionnelle (Tic). Deux attestations doivent être fournies, au dépôt de la demande du permis de construire et à l’achèvement des travaux. Elles permettent de vérifier la cohérence entre l’étude thermique, les moyens mis en oeuvre et le bâtiment construit. page 12.

 

Rénovation thermique : attention aux pièges !

Améliorer l’isolation, changer les fenêtres, revoir le mode de chauffage… Avant de vous lancer dans la rénovation thermique de votre logement ou habitation, voici quelques pièges à éviter. Un bon diagnostic avant travaux permet d’établir un plan d’améliorations énergétiques à réaliser dans un ordre précis. Pensez bien à comparer les devis ! page 13.

 

Refaire sa toiture : nos conseils

Une toiture en mauvais état et c’est toute la maison qui se dégrade. Sa rénovation complète permet d’assurer une bonne étanchéité et une meilleure isolation.

Quel procédé choisir ? Tuile ou ardoise ? nos conseils. page 15.

Si l’opération induit un changement notable d’aspect de la maison, une autorisation de travaux devra être demandée au préalable à la mairie.

De même, si des panneaux solaires sont installés à cette occasion, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

 

DPE et diagnostic thermique : découvrez le guide énergétique !

Audit énergétique, diagnostic thermique, diagnostic de performance énergétique… Comment y voir plus clair dans ces dispositifs ? page 15.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est un rapport obligatoire pour toute vente ou location (bâtiment neuf ou ancien) depuis le 1er novembre 2006 et son affichage est obligatoire dans les annonces immobilières depuis 2011. Le DPE vise à évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommée ou dégagée par un logement.

Quant à l’Audit Energétique, il constitue un véritable outil d’optimisation visant à la performance énergétique et permet de connaître les forces et faiblesses de votre logement.

Le Diagnostic Thermique a l’intérêt de vous aider à déterminer en quoi consistera la rénovation énergétique de votre maison.

Plus d’infos sur : Espace Info énergie en Haute-Saône ADERA www.adera.asso.fr

et dans l’Aire Urbaine GAÏA ENERGIES www.gaia-energies.org mais aussi sur : www.faire.fr  page 14, 23.

 

Électricité : votre logement est-il aux normes ?

Comment savoir si l’installation électrique de votre logement est conforme aux impératifs de sécurité en vigueur ? Plusieurs points à vérifier pour éviter les risques. page 16.

En cas de vente du logement, la conformité des installations électriques fait l’objet d’un diagnostic technique. Pour rappel, le disjoncteur permettant la coupure générale de l’électricité doit être facilement accessible à l’intérieur du logement. 

 

Travaux en appartement : les règles à respecter

Même si vous êtes propriétaire, faire des travaux dans votre appartement vous oblige à respecter certaines règles vis-à-vis de vos voisins et de l’immeuble. En règle générale, vous avez toute latitude pour faire des travaux qui n’affectent pas les parties communes de l’immeuble ou qui ne changent pas son aspect extérieur.

Gare aux nuisances sonores ! Lorsque les travaux de rénovation sont conséquents, ils peuvent être bruyants. Vous devez donc impérativement les interrompre entre 20h et 7h du lundi au samedi ainsi que toute la journée, les dimanches et jours fériés. page 17.

Pour des informations complémentaires : www.anil.org

 

Les solutions de confort pour un habitat sain

Les matériaux pour la construction, l’isolation et l’environnement sain sont des paramètres essentiels. page 25.

 

Construction : des matériaux qui innovent ?

Les problématiques énergétiques et écologiques sont au coeur de l’innovation en matière de construction. De nouveaux matériaux puisent dans la nature et les techniques d’antan.

Quel matériau choisir pour la construction d’une maison ? Le bois revient en force, la brique gagne du terrain et le béton se maintient. Le bois, à la fois robuste et léger, possède des qualités de portance appréciées pour la structure de la maison : charpente, ossature (murs), poteaux et poutres. la brique, plus elle est épaisse (30 à 37,5 cm), plus elle répond aux exigences de haute qualité environnementale (HQE). Le béton, a pour principales qualités sa solidité et sa longévité. Chacun a ses atouts ! Si les matériaux biosourcés sont encore minoritaires, la terre crue fait un retour en force. page 27.

 

Béton décoratif : la nouvelle tendance

Alternative créative aux matériaux traditionnels, le béton décoratif s’impose sur les terrasses et dans les allées. Plusieurs techniques permettent de le personnaliser. Le béton décoratif propose de multiples couleurs et décors. Cette nouvelle esthétique lui ouvre les portes des terrasses et des allées de nos jardins qu’il personnalise tout en assurant une résistance remarquable, une grande facilité d’entretien et un rapport qualité/prix à la hauteur de ses performances. page 28.

 

Les gestes antipollution : au quotidien

À la maison ou dans le jardin, quelques gestes quotidiens permettent de moins polluer en réalisant des économies d’eau et d’énergie. Pensez-y ! Nos recommandations en 7 points : Chauffage, éclairage, eau, déchets, air, appareils ménagers, produits d’entretien. page 29.

ZOOM : Le radon : la Franche-Comté est concernée !

Le Radon est un gaz naturel radioactif, inodore et incolore. Certaines régions de France sont plus exposées dont la Franche-Comté. Plus d’informations sur www.jurad-bat.net

 

Changer les huisseries : du confort en plus

Les fenêtres et portes-fenêtres contribuent à l’isolation thermique et acoustique des logements. Changer les vieilles huisseries améliore votre confort, sous certaines conditions. Plusieurs éléments entrent dans la qualité d’une fenêtre : sa surface vitrée, sa menuiserie et son installation. Vérifiez l’indice de performance thermique, plus le coefficient Uw est faible et plus le produit est performant. Le facteur de transmission solaire est un autre repère, compris entre 0 et 1. Plus il est grand et plus la quantité d’énergie transmise est importante. Enfin concernant l’acoustique, il existe 4 classes, de AC1 à AC4 en fonction de la réduction du nombre de décibels. La plus élevée est la plus performante. Notons aussi qu’un CITE Crédit d’Impôt de Transition Énergétique s’applique dans le cadre de remplacement de fenêtres.

Renseignez-vous auprès de l’artisan en charge de votre chantier, rubrique annuaire page 59 ou sur www.service-public.fr  page 31.

 

Maison ancienne : comment repenser l’isolation ?

L’isolation est le meilleur moyen de profiter d’un meilleur confort thermique dans son logement tout en réalisant des économies d’énergie.  Pour une maison ancienne, une analyse complète du bâtiment est recommandée. Plusieurs techniques vous sont proposées : soit l’isolation par l’extérieur soit par l’intérieur. Mais en matière d’isolation, il n’y a pas de solution toute faite fonctionnant sur tous les bâtiments. Il faut donc concevoir son propre projet de rénovation de manière globale.

Pour plus d’informations 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel) ou www.faire.fr page 31.

 

Déco: les matières qui ont la cote

Bois, rotin, velours, synthétique recyclé, laiton… Cette année, la décoration fait la part belle aux matières naturelles et écolos. Pour un intérieur éthique et chic ! En 2020, la tendance est au « Virtuous » : une déco respectueuse de l’environnement qui met en lumière l’artisanat et privilégie des matières naturelles. page 32.

Le bois : Incontournable de nos intérieurs et synonyme de développement durable, il s’intègre dans de nombreux univers : rustique, bohème, ethnique, scandinave… et s’adapte aussi très bien dans les chambres d’enfants.

Le rotin : matière élégante et authentique, invitation au voyage et à l’esprit bohème, il se décline sous de nombreuses formes : fauteuil, chaise, luminaire, miroir…

Le velours : synonyme de chic et de douceur, il est aussi beau à regarder qu’agréable au toucher.

Le synthétique recyclé : déco originale et complètement dans la tendance « Virtuous » respectueuse de l’environnement.

Le laiton : un élément incontournable du style Art Déco, ses reflets brillants permettent de jouer avec la lumière et de créer une ambiance cosy.

 

Performances, économies et écologie

Le chauffage plus efficace pour moins consommer, la domotique pour se faciliter la vie au quotidien et un éco-aménagement pour favoriser l’écologie sont les questions importantes. page 37.

 

Fioul, électricité, bois, géothermie : qualités et défauts

Quelle énergie choisir pour chauffer son logement ? Fioul, électricité, bois ou géothermie ? Voici notre comparatif en performance écologique, économique et… en efficacité. page 38.

Fioul domestique : trop polluant ! Son atout majeur reste sa facilité d’approvisionnement en zone rurale, notamment pour les habitations isolées. Dans l’objectif de les supprimer d’ici 10 ans, les chaudières à fioul font l’objet d’une prime à la conversion.

Électricité : la plus chère. Majoritairement en France, le chauffage électrique est facile à installer et réclame peu d’entretien. Il profite de nombreuses innovations concernant ses émetteurs connectés pour un pilotage intelligent générant des économies d’énergie jusqu’à 40%.

Bois : le plus performant. Un choix écologique et économique porté par des niveaux de rendement de plus en plus poussés des poêles, chaudières et inserts, avec la garantie du label flamme verte.

Géothermie : un gros potentiel ! L’installation peut monter jusqu’à 15 000 euros ouvrant droit à un crédit d’impôt de 30%. C’est une solution durable et rentable à mettre en oeuvre lors de la construction d’une maison avec jardin.

 

Chauffage : connectez, optimisez, économisez !

Assurant une régulation et une programmation optimales, le chauffage connecté permet de faire des économies en profitant de la bonne température, au bon moment et au bon endroit. « Le chauffage représente 66% des consommations énergétiques d’un foyer » précise l’ADEME. Réguler la température d’un logement permet d’économiser de 20% à 30% par rapport à un chauffage fonctionnant de manière permanente et baisser la température programmée de 20° à 19° réduit la consommation de 7%.  page 41.

 

Comment choisir : chauffage au sol ou radiateurs ?

La réglementation thermique s’appliquant aux constructions neuves impose le recours à des équipements énergétiques performants. Alors chauffage au sol ou radiateurs ?

Le plancher chauffant a l’avantage de ne pas encombrer la surface habitable, ce qui rend les pièces plus faciles à aménager, contrairement au radiateurs qui occupent de la place sur les murs. page 42.

 

Climatisation : le confort en toutes saisons

Profiter chez soi d’un air rafraîchi en été et réchauffé en hiver, c’est la confort proposé par la climatisation réversible dont l’installation est possible en rénovation.

Il faut recenser les besoins, étudier le coefficient de performance. page 43.

 

Domotique : pour une maison connectée, anticipez !

L’évolution des technologies numériques offre un habitat confortable et économe en énergie. Mais il est préférable de penser sa maison connectée dès le projet de construction. La maison connectée permet de centraliser toutes les commandes de la maison et de les contrôler à distance via un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Ses applications concernent la gestion énergétique de la maison : régulation du chauffage, de la climatisation, de la ventilation, variation de l’éclairage, commande à distance des appareils électroménagers. Mais aussi la sécurité : alarme, détection de présence, de fumée… Et également le confort de vie ainsi qu’une meilleure autonomie en vieillissant, avec par exemple la fermeture automatique et simultanée des volets roulants. page 44.

 

Un logement accessible pour mieux vivre !

Un habitat adapté, condition du maintien à domicile

90% des Français plébiscitent le maintien à domicile. Mais pour pouvoir rester longtemps chez soi, il faut souvent prévoir quelques aménagements. 80% des accidents domestiques chez les plus de 65 ans sont liés à des chutes !

L’avancée dans l’âge ou les accidents de la vie réduisent parfois l’autonomie. Vous pouvez être pris en charge dans l’adaptation de votre logement afin de favoriser autonomie et maintien au domicile.

Chaque situation implique une approche globale et personnalisée permettant de proposer des solutions d’habitat adaptées aux besoins.

Pour bénéficier de certaines aides financières, mieux vaut se rapprocher d’un artisan qualifié, assuré et même labellisé par des marques comme Handibat® ou Silverbat® qui saura vous conseiller, au cas par cas, en fonction de votre besoin et de votre logement.

Retrouvez les conseils pour adapter au mieux votre logement pour les cheminements et différences de niveaux, les marches et escaliers intérieurs et extérieurs, les portes, les fenêtres et volets, les WC, la salle de bains, l’éclairage et l’électricité…selon la réglementation en vigueur. 

Vous pouvez également obtenir des informations complémentaires et vous faire aider par SOLIHA pour votre dossier. Renseignez-vous au 03 81 81 23 33 sur www.soliha-25-21-90.fr page 46.

 

Pourquoi une entreprise labellisée pour vos travaux ?

Pour vos travaux, choisissez une entreprise labellisée Handibat® ou Silverbat®. Ces marques valorisent et reconnaissent les compétences des entreprises du bâtiment en matière de travaux et d’aménagements liés à l’accessibilité. Ces entreprises sont formées dans le domaine de l’accessibilité du bâti et pour le choix des équipements. Elles ont une assurance professionnelle à jour et peuvent conseiller sur les aides possibles en fonction des cas. page 49.

Handibat® est une réponse à la demande des personnes en situation de handicap et à mobilité réduite, qui veulent pouvoir choisir des professionnels du bâtiment bien informés, formés à leurs difficultés et à leurs besoins, et sachant y remédier en toute fiabilité. Silverbat®, à destination des populations séniors, est une marque qui identifie les professionnels engagés dans la démarche du confort d’usage, du bien-être au quotidien et de l’habitat adapté à tous, afin de permettre de bien vieillir à domicile.

 

Les entreprises Handibat® et Silverbat® proches de chez vous

Pour vos travaux, choisissez une entreprise de la marque Handibat® ou Silverbat® . page 51. Elle valorise et reconnaît les compétences des entreprises du bâtiment en matière de travaux et d’aménagements liés à l’accessibilité. Pour plus d’infos www.handibat.info ou www.silverbat.handibat.info ou contactez la CAPEB de votre département www.capeb.fr ou sur ce site choisissez « artisans Handibat® ou Silverbat® » dans la rubrique annuaire. page 59.

 

Retrouvez tous ces articles dans le Guide Habitat Durable 2019

« Construire et rénover en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort »

 

Artisans CAPEB 70 & 90 à votre service