Guide Habitat Durable

Guide Habitat Durable 70-90 Capeb 2019

90 pages pour réussir vos projets avec les artisans de la CAPEB.

Demander un exemplaire

Construction durable

Avant de se lancer dans vos travaux : conseils et règlementation.

Terrain à bâtir : faire le bon choix.

Pour choisir votre terrain à bâtir, vous devrez prendre en compte des éléments budgétaires, la localisation, les règles d’urbanisme… Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) est indispensable parce que certaines communes peuvent imposer des règles de construction : volume, matériaux, aspect extérieur du bâtiment, clôtures… page 7.

 

Autorisation de travaux : vos obligations

Dans le cadre de la rénovation, l’obtention d’une autorisation d’urbanisme est parfois obligatoire. Pour quels travaux ? Quand et comment faire la demande ?

Qu’est-ce qu’une déclaration préalable de travaux ? Il existe plusieurs formulaires en fonction de la nature des aménagements et le besoin ou non de démolition. Renseignez-vous ! Vous les trouverez en mairie ou sur www.service-public.fr 

Sachez que vous devez attendre l’acceptation de votre dossier sous forme d’arrêté municipal pour commencer les travaux. page 8.

 

Le ravalement de façade est-il réglementé ?

Rénover sa façade dans les règles : un ravalement doit intervenir périodiquement et obéit à la règlementation. Un ravalement est soumis à une déclaration préalable de travaux en mairie. chaque collectivité possède sa propre réglementation. Le choix de la couleur et des matériaux est rarement libre. Par ailleurs, des autorisations supplémentaires sont nécessaires lorsque le bâtiment à rénover se situe à proximité d’un monument historique ou dans un site classé. page 9.

A priori, un ravalement de façade ne fait l’objet d’aucune formalité. Mais il y a des exceptions, et depuis janvier 2017, une obligation de rénovation thermique peut s’appliquer.

En revanche, en cas de modification de l’aspect extérieur du bâtiment (changement du matériau de revêtement, application d’une couleur vraiment différente, percement d’une fenêtre), l’opération est généralement assortie d’une déclaration préalable de travaux à réclamer à la mairie. page 10.

 

Rénovation thermique : attention aux pièges !

Améliorer l’isolation, changer les fenêtres, revoir le mode de chauffage… Avant de vous lancer dans la rénovation thermique de votre logement ou habitation, voici quelques pièges à éviter. Un bon diagnostic avant travaux permet d’établir un plan d’améliorations énergétiques à réaliser dans un ordre précis. Pensez bien à comparer les devis ! page 11.

 

Maison neuve : les obligations thermiques en vigueur

Matériaux, étanchéité à l’air, chauffage, ventilation. Ces points sont au coeur des obligations thermiques, plus sévères pour les maisons individuelles que pour l’habitat collectif. Une étude thermique est nécessaire afin de valider les exigences de résultats au travers de trois critères : le besoin climatique conventionnel (Bbio), la consommation conventionnelle d’énergie primaire (Cep) et la température intérieure conventionnelle (Tic). Deux attestations doivent être fournies, au dépôt de la demande du permis de construire et à l’achèvement des travaux. Elles permettent de vérifier la cohérence entre l’étude thermique, les moyens mis en oeuvre et le bâtiment construit. page 12.

 

Refaire sa toiture : nos conseils

Une toiture en mauvais état et c’est toute la maison qui se dégrade. Sa rénovation complète permet d’assurer une bonne étanchéité et une meilleure isolation.

Quel procédé choisir ? Tuile ou ardoise ? nos conseils. page 13.

Si l’opération induit un changement notable d’aspect de la maison, une autorisation de travaux devra être demandée au préalable à la mairie.

De même, si des panneaux solaires sont installés à cette occasion, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. page 13.

 

DPE et diagnostic thermique : découvrez le guide énergétique !

Audit énergétique, diagnostic thermique, diagnostic de performance énergétique… Comment y voir plus clair dans ces dispositifs ? page 15.

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est un rapport obligatoire pour toute vente ou location (bâtiment neuf ou ancien) depuis le 1er novembre 2006 et son affichage est obligatoire dans les annonces immobilières depuis 2011. Le DPE vise à évaluer la quantité d’énergie et de gaz à effet de serre consommée ou dégagée par un logement.

Quant à l’Audit Energétique, il constitue un véritable outil d’optimisation visant à la performance énergétique et permet de connaître les forces et faiblesses de votre logement.

Le Diagnostic Thermique a l’intérêt de vous aider à déterminer en quoi consistera la rénovation énergétique de votre maison.

Plus d’infos sur : Espace Info énergie : www.infoenergie-bfc.org mais aussi sur : www.faire.fr  page 14, 19 et 21.

 

Électricité : votre logement est-il aux normes ?

Comment savoir si l’installation électrique de votre logement est conforme aux impératifs de sécurité en vigueur ? Plusieurs points à vérifier pour éviter les risques. page 16.

En cas de vente du logement, la conformité des installations électriques fait l’objet d’un diagnostic technique. Pour rappel, le disjoncteur permettant la coupure générale de l’électricité doit être facilement accessible à l’intérieur du logement. 

 

Les solutions de confort pour un habitat sain

Les matériaux pour la construction, l’isolation et l’environnement sain sont des paramètres essentiels. page 23.

 

Une maison en bois, en brique ou en béton ?

Quel matériau choisir pour la construction d’une maison ? Le bois revient en force, la brique gagne du terrain et le béton se maintient. Le bois, à la fois robuste et léger, possède des qualités de portance appréciées pour la structure de la maison : charpente, ossature (murs), poteaux et poutres. la brique, plus elle est épaisse (30 à 37,5 cm), plus elle répond aux exigences de haute qualité environnementale (HQE). Le béton, a pour principales qualités sa solidité et sa longévité. Chacun a ses atouts ! page 25.

 

Optimiser son intérieur : les astuces

Pour vivre confortablement dans un petit logement, il est indispensable d’exploiter chaque mètre carré. Repenser l’espace permet d’en tirer le meilleur parti. La clarté est un élément indispensable pour gagner visuellement de la surface. Le choix de l’ameublement doit s’adapter aux petits intérieurs, les meubles bas étant préférables aux lourdes armoires. Ne négligez pas la déco ! L’agencement a toute son importance. page 28.

 

Changer les huisseries : du confort en plus

Les fenêtres et portes-fenêtres contribuent à l’isolation thermique et acoustique des logements. Changer les vieilles huisseries améliore votre confort, sous certaines conditions. Plusieurs éléments entrent dans la qualité d’une fenêtre : sa surface vitrée, sa menuiserie et son installation. page 30.

 

Des revêtements pour tous les sols

Carrelage, parquet, liège, linoléum…Les revêtements de sol donnent du caractère à votre logement en conjuguant pratique et esthétique. 

La solution pratique, le carrelage, le parquet est indémodable et les sols stratifiés vous proposent des ambiances à l’infini, le liège et le linoléum redeviennent tendance. page 31.

 

Plus d’espace en aménageant les combles

Investir les combles est une bonne solution pour gagner en surface habitable. À condition de tenir compte des impératifs techniques pour un aménagement réussi.

En premier lieu, vérifier la hauteur sous faîtage. Elle doit atteindre au minimum 1,80 m.

Une bonne isolation est indispensable mais ne doit pas rogner sur l’espace habitable. page 32.

 

Comment assainir l’air chez soi ?

Produits d’entretien, matériaux, tabagisme… Les émissions de polluants sont nombreuses dans les logements. Voici quelques astuces pour assainir l’air intérieur.

Aérer votre logement reste la solution la plus efficace pour renouveler l’air. Si possible tous les jours, même seulement 5 minutes en hiver. page 33.

 

Habitat maison neuve : pensez aux éco-matériaux !

Les matériaux de construction et leur mise en oeuvre revêtent une importance majeure pour un habitat durable, sain, économe en énergie. Et si vous optiez pour les éco-matériaux ? S’il reste encore marginal par rapport aux matériaux conventionnels, le marché des éco-matériaux se développe sous l’effet d’une croissance de la demande. page 35.

Fabriqués à partir de matières végétales (ou animales) renouvelables, les isolants biosourcés ou recyclés ajoutent un bon bilan écologique à leurs performances thermiques et sont réputés plus sains. Si vous optez pour un isolant biosourcé, vérifiez qu’il soit porteur d’une évaluation technique reconnue comme la certification ACERNI, l’avis CSTB ou l’agrément technique européen.

 

Isolation par l’extérieur : un manteau pour votre maison

Très efficace, l’isolation par l’extérieur n’est pas réservée aux constructions neuves. C’est aussi un bon moyen de rénovation thermique, à mettre en œuvre lors d’un ravalement de façade. Elle évite de rogner sur l’espace intérieur qui garde ainsi la même surface habitable. Enduit ou façade ventilée, faîtes le bon choix. page 37.

 

Le Radon : la Franche-Comté est concernée !

Le Radon est un gaz naturel radioactif, inodore et incolore. Certaines régions de France sont plus exposées dont la Franche-Comté. Plus d’infos sur la qualité de l’air intérieur : www.pole-energie-franche-comte.fr ou sur www.irsn.fr ou sur ddd.cstb.fr/radon

 

Performances, économies et écologie

Le chauffage plus efficace pour moins consommer, la domotique pour se faciliter la vie au quotidien et un éco-aménagement pour favoriser l’écologie sont les questions importantes. page 39.

 

Comment définir un bon chauffage ?

Avoir un bon chauffage, c’est opter pour un équipement et une source d’énergie adaptés à votre mode de vie, votre logement, votre budget et votre sensibilité environnementale. Il est toujours utile d’évaluer ses besoins en consommation en fonction de la température souhaitée. Avec la bonne température quand il faut et où il faut, de manière constante, c’est le confort assuré au meilleur coût en limitant les émissions polluantes. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte, nombre de personnes dans le foyer, surface du logement entre autre influent sur le dimensionnement du système de chauffage. Attention, pour être certain de choisir un mode de chauffage compatible avec votre budget, il est conseillé de comparer les différentes solutions à disposition en fonction de leur coût global: facture énergétique, frais d’entretien et de maintenance, amortissement de l’installation. page 40.

 

Diminuer vos dépenses de chauffage

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont très gourmands en énergie mais des mesures simples permettent d’en réduire la consommation et de faire des économies. 19°C dans la journée et 16°C la nuit sont les températures recommandées. page 43.

 

Trouver les chauffages les plus écologiques

Prendre en compte l’impact environnemental de son chauffage, c’est rechercher l’efficacité en se tournant vers les énergies renouvelables et en limitant les émissions polluantes. Actuellement, le chauffage au bois est en plein développement. C’est un investissement abordable, écologique à plusieurs titres. Par ailleurs, utilisant une énergie gratuite et renouvelable, les PAC doivent être bien dimensionnées à votre habitat.  page 44.

 

Géothermie : le chauffage qui vient du sol

Puiser votre chauffage dans le sol, c’est profiter d’une énergie renouvelable à long terme. Une bonne solution pour une maison neuve avec jardin mais qui reste coûteuse. La géothermie consiste, elle, à puiser les calories emmagasinées dans la terre et la chaleur des sous-sols, c’est un chauffage écologique et un choix à long terme. page 45.

 

Plancher chauffant : une solution à étudier

Installer un plancher chauffant, c’est profiter d’une chaleur homogène en gagnant de la place dans la maison. Une solution adaptée aussi en rénovation, sous certaines conditions. Deux types de plancher chauffant : l’un électrique et l’autre hydraulique. Les deux techniques peuvent s’inscrire dans le cadre d’une rénovation à condition de disposer d’une épaisseur de plancher suffisante, au minimum 6 à 10 cm, revêtement compris. page 46.

 

Remplacer une cheminée par un poêle

Si vous avez une cheminée traditionnelle ou équipée d’un vieil insert, la remplacer par un poêle à bois vous apportera performance et modernité, mais tout va dépendre du conduit. page 47.

 

Climatisation : le confort en toutes saisons

Profiter chez soi d’un air rafraîchi en été et réchauffé en hiver, c’est la confort proposé par la climatisation réversible dont l’installation est possible en rénovation. Il faut recenser les besoins, étudier le coefficient de performance. page 48.

 

Panneaux solaires : chaleur ou électricité ?

Ils contribuent au développement des énergies renouvelables et l’on en voit de plus en plus sur les toits des maisons. Mais des panneaux solaires, à quoi ça sert ? Il existe deux types différents de panneaux solaires thermiques : les capteurs à tubes sous vide (le fluide est enfermé dans des tubes) et les capteurs plans (avec une plaque absorbante à canaux).  Les premiers ont une puissance de chauffe supérieure mais les seconds, avec une température de 50° à 80° sont plus adaptés à l’habitat individuel. page 49.

 

Économiser l’énergie : penser à La domotique

Êtes-vous au courant ? Les moyens automatisés offerts par la domotique peuvent vous aider à réduire vos dépenses énergétiques à la maison. La domotique met en oeuvre un ensemble de moyens automatisés permettant d’actionner à distance une alarme, d’ouvrir un portail, de fermer des volets… et de superviser la consommation. page 50.

 

Pour rester autonome chez soi, anticipez l’aménagement intérieur de votre logement

90% des Français plébiscitent le maintien à domicile. Mais pour pouvoir rester longtemps chez soi, il faut souvent prévoir quelques aménagements. 80% des accidents domestiques chez les plus de 65 ans sont liés à des chutes !Pour bénéficier de certaines aides financières, mieux vaut se rapprocher d’un artisan qualifié, assuré et même labellisé par des marques comme Handibat® qui saura vous conseiller, au cas par cas, en fonction de votre besoin et de votre logement.page 52.

Les bons conseils et pièges à éviter mis en avant par une ergothérapeute, Emma El Kamash, installée à Montbéliard. « Anticipez, n’attendez pas d’être dans la difficulté. »emma.elkamash@ergotherapeute-montbeliard.com page 52 -53.

 

Les obligations de mise aux normes accessibilité

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées instaure une nouvelle règlementation pour le cadre du bâti. Le handicap est entendu de façon très large. Mieux vaut se renseigner.

 

La marque HANDIBAT®

Pour vos travaux, choisissez une entreprise de la marque HANDIBAT®. page 55. Elle valorise et reconnaît les compétences des entreprises du bâtiment en matière de travaux et d’aménagements liés à l’accessibilité. Pour plus d’infos www.handibat.info ou contactez la CAPEB de votre département www.capeb.fr ou sur ce site choisissez « artisans HANDIBAT® » dans la rubrique annuaire. page 57.

 

Retrouvez tous ces articles dans le Guide Habitat Durable 2019

« Construire et rénover en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort »

 

Artisans CAPEB 70 & 90 à votre service